Les dix gros bonnets du test et de la mesure électroniques

Le 26/01/2006 à 0:00  
default-image-3077

Le magazine annuel Movers and Shakers consacre les grands noms de l'électronique en publiant les classements des sociétés générant le plus de chiffres d'affaires, regroupées par métier. Dans la catégorie "Test et mesure", Agilent remporte la palme avec 2,9 milliards de dollars en 2004 pour le coeur de ses activités de test et de mesure, loin devant ses poursuivants Teradyne et Advantest. Dans l'ordre, viennent ensuite Tektronix, Anritsu, Credence Systems, Aeroflex, LTX et Fluke Networks.
Pas de chamboulement dans le classement par rapport à l'an dernier, les cinq premiers conservant leur place. Credence Systems gagne néanmoins deux sièges grâce à un chiffre d'affaires en progression de plus de 140% entre 2003 et 2004.
A noter que National Instruments n'a pas été classé dans le document de Movers and Shakers, pour ne pas avoir communiqué son chiffre d'affaires en test et mesure. En considérant son chiffre d'affaires global de 51 millions de dollars, le site internet Test and Measurement a placé la société texane en septième position, entre Anritsu et Credence Systems. Ce même site a lui placé Fluke, et non Fluke Networks, à la cinquième place, devant Anritsu.
Dans ce classement, on s'étonnera aussi de l'absence de Rohde & Schwarz, considérée comme étant le leader en instrumentation radio-communications. Globalement, la société allemande réalise un chiffre d'affaires supérieur au milliard d'euros, en majorité en instrumentation. Cette absence du top ten de l'instrumentation électronique s'explique par le fait qu'elle ne publie pas le détail de ses chiffres (du reste, rien ne l'y oblige, elle n'est pas cotée en Bourse). (Janvier 2006)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap