Les lauréats de la 15ème édition du Palmarès technologique de Mesures

Le 04/06/2010 à 0:00  
default-image-3077

Chaque année au mois de juin, Mesures organise son Palmarès Technologique. C’est l’occasion pour la rédaction du magazine de passer en revue tous les produits qui lui ont été présentés ou qu’elle a découvert au cours de l’année écoulée et de récompenser les instruments et les solutions les plus innovants dans dix catégories : Mesures mécaniques, Vision industrielle, Mesures physiques, Analyse industrielle, Informatique embarquée, Instrumentation de process, Informatique industrielle, Mesures électriques, Acquisition de données et Automatismes.
Les prix de la 15ème édition ont été remis le 2 juin 2010 en partenariat avec MesurexpoVision, à l’occasion du salon qui s'est déroulé du 1er au 3 juin au Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris.

 


Palmarès Technologique 2010

Mesures mécaniques :
- Lauréat : le BoreControl Micro-Epsilon, une solution pour le contrôle d’alésages basée sur un capteur sans contact.
- Mention spéciale : le Smart Balancer 2 de Schenck, un appareil portable destiné à simplifier les opérations d'équilibrage sur site.

 

Vision industrielle :
- Lauréat : la Cyclocam de Tesin (distribuée par Photon Lines), une caméra de vidéo rapide qui affiche sur son écran au ralenti et en temps réel la fraction d’un cycle machine sélectionnée par l’utilisateur.

Mesures physiques :
- Lauréat :
Capteurs de température à ondes acoustiques de surface (SAW) du français Senseor interrogeables en temps réel et à distance sur la bande de fréquences ISM à 434 MHz.

Analyse industrielle :
- Lauréat : Analyseur multigaz de la société Aixoise AP2E reposant sur une technologie de spectrométrie infrarouge, ne demandant aucun chauffage des lignes, ni traitement des échantillons.
- Mention spéciale : Analyseur d’amiante portable baptisé Phazir Amiante de Polychromix proposé par Fondis Electronic. L’analyse d’amiante se fait sur site (première mondiale). Basé sur la technologie non destructive NIR (spectrométrie proche infrarouge), cet instrument identifie jusqu’à six formes minérales d’amiante en sept secondes.

 

Instrumentation de process :
- Lauréat :
Le module 4320 d’Emerson Process Management “remonte” en temps réel par liaison radio la position des vannes vers un poste central.
- Mention spéciale : Les sondes le français Neosens, basées sur des technologies Mems, pour la mesure d’encrassement in situ et en continu dans les procédés agroalimentaires, pétrochimiques, etc.

Informatique industrielle :
- Lauréat : Modules logiciels d’Intercim pour sa solution MES Pertinence Suite Powered by Velocity. Grâce à eux, la 3D accède aux postes de travail et aux PC des responsables de production.

 

Informatique embarquée :
- Lauréat : Le système PEC-3240 d’Advantech est une variante de sa gamme de PC embarqués équipée d’une carte de contrôle d’axes et de trente-deux entrées/sorties numériques. Il pilote jusqu’à quatre axes indépendants, et réalise l’interpolation entre plusieurs axes.

Mesures électriques :
- Lauréat :
Les capteurs de courant de la série RT de Lem sont compatibles avec les instruments de mesure de puissance et les compteurs d’énergie de classe 1. La conception soignée du bobinage de leur boucle de Rogowski, associée à un dispositif de fermeture breveté, leur confère en effet une incertitude de mesure de 0,65 %.
- Mention spéciale : Le multimètre Fluke 233 est équipé d’un afficheur amovible qui, détaché de son boîtier, reçoit les mesures par voie radio à la fréquence de 2,4 GHz.

 

Acquisition de données :
- Lauréat : La plate-forme WSN (Wireless Sensor Network) de National Instruments. Elle se compose d’une passerelle  et de modules d’acquisition alimentés par batterie. Ces modules transmettent les données par voie radio à 2,4 GHz. Les conditions de transmission des valeurs acquises sont programmées sous Labview et transmises par voie radio au module correspondant. Il est possible de réaliser toutes sortes de combinaison et de traitements embarqués.

 

Automatismes :
- Lauréat : Le microautomate S7-1200 de Siemens se programme à partir du même environnement que sa gamme d’interfaces homme machine HMI Basic Panels. Depuis 1996, aucun nouvel automate n’est venu enrichir la gamme Simatic S7.
- Mention spéciale : Mathworks lance Simulink PLC Coder, un générateur automatique qui délivre un code directement exploitable dans les environnements de développement des fournisseurs d’automates.

 

 

 

### Découvrir le dossier complet publié dans la revue de juin 2010 ###

 

 

 


(2 juin 2010)