Les spécifications de l'ODVA prennent désormais en compte l'énergie

Le 29/02/2012 à 0:00  
default-image-3077

L’ODVA a annoncé les nouvelles mises à jour de ses spécifications, dans lesquelles est inclus un objet énergétique qui aidera les fabricants à regrouper et à visualiser la consommation énergétique à plusieurs niveaux de l’entreprise. La mise à jour biannuelle des spécifications des réseaux de l’ODVA permet aux fabricants de prendre en charge un nombre croissant d’applications d’automatisation industrielle grâce aux technologies EtherNet/IP, DeviceNet, CompoNet et ControlNet.
Les mises à jour des spécifications concernant les objets énergétiques sont le fruit du travail de l’Energy Applications Special Interest Group (Groupe d’intérêt spécial des applications en gestion de l’énergie) de l’ODVA dont le but est de définir un objet d’énergie qui sera utilisé pour l’édition de rapports énergétiques. Cette méthodologie pour l’établissement de rapports énergétiques s’harmonise avec les normes définies par la Global Reporting Initiative (GRI), dont la mission est de créer des conditions propices à l’échange transparent et fiable des informations sur la durée. L’objet énergétique de l’ODVA s’aligne avec le protocole d’indicateurs environnementaux EN3 (Environmental Indicator Protocol EN3) des directives relatives aux rapports sur la durabilité G3 (G3 Sustainability Reporting Guidelines), qui forment la base du cadre méthodologique des rapports GRI.
L’objet énergétique permettra aux fabricants d’établir une « arborescence de l’utilisation énergétique » virtuelle qui représentera la consommation énergétique à tous les niveaux de l’entreprise. Un objet d’énergie électrique est également défini pour fournir des données spécifiques à l’énergie électrique nécessaires à la création de rapports  et la réalisation de diagnostics à divers niveaux d’une installation industrielle. Un objet d’énergie non-électrique est également défini pour fournir une méthode de rapport unifiée sur la consommation et la production de données énergétiques non-électriques, comme le gaz naturel, le fioul ou la vapeur.
- 29 février 2012 -

 

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap