L’Exera a réalisé une campagne d’essais sur les caméras thermographiques

Le 14/10/2011 à 0:00  
default-image-3077

A l’occasion d’une journée technique, l’Association des exploitants de mesure, de régulation et d’automatismes (Exera) a annoncé les résultats d’une campagne d’essais, menée en partenariat avec l’Ademe, sur les caméras thermographiques. Il s’agissait, non pas de comparer intrinsèquement les produits entre eux, mais de mettre en relief les “points durs” constatés afin que les utilisateurs les prennent en compte dans la pratique. Neuf modèles ont été testés, provenant des fabricants Chauvin-Arnoux, Flir Systems, Fluke, Guide, Infratec, Mikron Infrared et Testo. « Les résultats obtenus en laboratoire et sur site, avec la collaboration du laboratoire tchèque CMI et du Cetiat, ont montré que les caméras infrarouges pouvaient être de véritables instruments de mesure… entre les mains d’un opérateur compétent et respectant les bonnes conditions opératoires », résume Claude Pelletier, animateur de la commission technique Thermographie de l'association. Pour les essais sur site en particulier, 80 % des caméras testées sont par exemple conformes pour les mesures d’une façade de bâtiment et huit modèles (une caméra n’a pas subi tous les tests) ont répondu aux spécifications annoncées par les constructeurs pour les mesures sur un contacteur électrique. Par contre, seules quatre caméras sur les huit évaluées ont été conformes pour la mesure de la température d’une paroi de four de cuisson de peinture en poudre…
- 14 octobre 2011 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap