L’Ineris annonce les résultats d’une campagne de tests sur les détecteurs de flamme

Le 20/06/2011 à 0:00  
default-image-3077

L’Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) a récemment présenté les résultats de sa dernière campagne de tests portant cette fois sur les détecteurs de flamme à usage industriel. Dans le cadre d’un programme d’étude financé par le Ministère de l’écologie sur l’évaluation des performances des barrières techniques de sécurité (BTS), l’Institut a en effet mené entre 2009 et 2010 des essais sur une trentaine de détecteurs, fournis par cinq fabricants, en conditions de laboratoire (essais sur banc optique) et en conditions réelles (essais à l’air libre) avec la collaboration du centre suédois SP Technical Research. Les appareils testés ont globalement fourni des performances de détection à l’air libre souvent en deçà des performances attendues, compte tenu de leurs spécifications techniques, et une grande variabilité d’un appareil à un autre. Dans le cas de la portée de détection, par exemple, les valeurs mesurées pouvaient être jusqu’à deux fois, voire trois fois plus petites que celles spécifiées. L’Ineris souligne toutefois que la technologie de détection et le réglage de la sensibilité des appareils sont les deux principaux paramètres à l’origine des différences de performance constatées. Les résultats ont par ailleurs mis en lumière la robustesse des appareils face à des conditions atmosphériques ou des perturbations électromagnétiques sévères, ainsi que leur relative insensibilité aux sources de fausses alarmes.
- 20 juin 2011 -

 

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap