Logiciels industriels : Siemens rachète Preactor

Le 30/08/2013 à 0:00  

Siemens a procédé cet été à l'acquisition de la sociéte britannique Preactor, spécialisée dans le domaine des solutions logicielles dédiées à l'amélioration de la performance de planification de la production automatisée. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. La société sera intégrée à la division Industry Automation de Siemens.

 

Créé en 1992 et basé à Chippenham, Preactor compte plus de 70 salariés et est présent également en Amérique du Nord, en Inde, en France, en Espagne et en Chine. Ses solutions logicielles de gestion des opérations de production (ou MOM pour Manufacturing Operations Management) permettent à Siemens de se renforcer dans le domaine des logiciels industriels. Le logiciel de planification et d’ordonnancement APS (Advanced Planning and Scheduling) de Preactor est par exemple utilisé par plus de 4500 sociétés dans 75 pays.

 

"Les solutions fournies par Preactor viennent compléter idéalement notre portefeuille de produits MES. Nous étendons ainsi notre offre de logiciels industriels en intégrant le logiciel APS qui constitue un élément clé dans le domaine de la gestion des opérations de production (MOM). Avec le groupe Preactor, nous  intégrons une équipe de spécialistes reconnue dans le monde entier en tant que fournisseur et prestataire de solutions APS," a déclaré Anton S. Huber, CEO de la Division Industry Automation de Siemens (photo).

 

Ce rachat est une étape supplémentaire dans la stratégie offensive que mène Siemens depuis fin 2011 dans le domaine des logiciels industriels. En effet, en moins de deux ans, le groupe allemand a fait l'acquisition de nombreuses sociétés sur ce créneau, parmi lesquelles : Active Tecnologia em Sistemas de Automação (production pharmaceutique et biotechnologique), Vistagy (conception de matériaux composites), IBS (gestion de la qualité et de la production), Innotec do Brasil (gestion intégrée des installations industrielles), Perfect Costing Solutions (gestion des coûts), VRcontext International SA (visualisation 3D des installations) ou encore LMS International (simulation mécatronique).