Machine-To-Machine : Mios et Webdyn séduisent de nouveaux investisseurs

Le 20/10/2010 à 0:00  
default-image-3077

Les deux annonces ont été faites quasiment au même moment : Webdyn et Mios, deux acteurs français du M2M (Machine-To-Machine) ont réalisé chacun de leur côté un tour de table pour trouver de nouveaux investisseurs. Les deux sociétés ont toutes les deux réussi à lever 1,5 millions d’euros. Sigma Gestion rejoint au capital de Webdyn les fondateurs de l'entreprise et le fonds Banexi Venture. De son côté, Mios a su convaincre les fonds d’investissement Amundi PE (filiale commune de la Société Générale et du Crédit Agricole) et Siparex Ventures.
Ces nouveaux capitaux vont permettre à Webdyn et à Mios de se développer. Pour Webdyn, qui s’attend à un doublement de son chiffre d’affaires 2010 par rapport à 2009, il s’agit avant tout de procéder à des recrutements, principalement en R&D. « Nous comptons également lancer un programme de développement à l’international, déclare Philippe Faugeras, dirigeant et fondateur de la société.  Notre objectif étant est de multiplier notre chiffre d’affaires par 5 d’ici à 2012 ».
Du côté de Mios, l’accent est mis clairement sur le développement commercial. « Après la création d’un bureau à Paris, nous nous lancerons à la conquête de nouveaux marchés à l’international : en Europe, bien sûr, mais aussi au Moyen-Orient, au Brésil et dans les pays du Maghreb », annonce Xavier Bon, directeur de la société aixoise.
- 20 octobre 2010 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap