Mauvais résultats pour l’activité test de Agilent Technologies

Le 17/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

Les dirigeants d’Agilent Technologies affirment que les résultats sont conformes à leurs attente, il n’en reste pas moins vrai que globalement, ils ne sont pas bons. Pour le premier trimestre (achevé le 31 janvier) de l’exercice en cours, le chiffre d’affaires s’est établi à 1,66 milliards de dollars, à peine 1 % au-dessus de celui du premier trimestre de l’exercice précédent.
La division Test&Mesure (700 M$) a enregistré une hausse de 10 % par rapport à la même période de l’an passé, mais une baisse de 10 % par rapport au trimestre précédent. Elle a réalisé un bénéfice de 63 M$.
L’activité test automatique (155 M$) connaît des difficultés beaucoup plus sérieuses, avec un chiffre en baisse de 29 % par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent et de 21 % par rapport au trimestre précédent. Mais surtout, cette activité est la seule à connaître des pertes d’exploitation (34 M$), alors qu’elle était bénéficiaire.
L’activité Analyse Chimique et Sciences de la Vie est la plus profitable, dopée par l’industrie pharmaceutique, l’Environnement et la pétrochimie. Son chiffre d’affaires (354 M$) est supérieur de 13 % à celui du trimestre correspondant de l’exercice précédent, mais de 1 % seulement par rapport au trimestre précédent. Le bénéfice trimestriel est de 51 M$.
L’activité semi-conducteurs, enfin, a enregistré un chiffre d’affaires de 450 M$, en baisse de 5 % par rapport au trimestre correspondant d’il y a un an et de 9 % par rapport au quatrième trimestre de l’exercice précédent. Le bénéfice est de 27 M$. 
(Février 2005)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap