Médicaments, hormones, résidus des pesticides… sous le crible de l'UPLC/MS/MS de IRH Environnement

Le 13/03/2007 à 0:00  
default-image-3077

Dans son laboratoire d’analyses de Nambsheim (68), IRH Environnement s’est doté d’un équipement UPLC/MS/MS (Ultra-Performance Liquid Chomatography couplée à la spectrométrie masse-masse) pour l’analyse chimique de composés : médicaments, hormones, résidus de pesticides. Cet équipement permet l’identification de composés inconnus ou la quantification de plusieurs composés à l’état d’ultra- traces dans des matrices complexes. La sensibilité de l’analyseur permet, dans un grand nombre de cas, de respecter les exigences de limites de quantification pour des contaminants classiques ou émergents rejetés dans l’environnement. Ce développement a été réalisé en partenariat avec l’université de Haute Alsace Biopole de Colmar. (Mars 2007)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap