Mesures de phaseur : Fluke bénéficie d'une subvention du NIST pour développer un calibrateur approprié

Le 07/04/2010 à 0:00  
default-image-3077

Fluke va recevoir 1,4 million de dollars d’un fond fédéral américain. Le constructeur d’instruments de test et de mesures électriques a pour mission de concevoir une solution d’étalonnage pour que les puissances fournies par différentes sources puissent être acceptées par les réseaux électriques sans les perturber. L’objectif sera de déterminer un standard en vue de l’évaluation de la qualité électrique de l’énergie circulant dans les réseaux dits « intelligents ».
Cette norme permettra de mesurer la cohérence de l'électricité provenant de toutes sources, y compris les ressources renouvelables comme les énergies éolienne et solaire. La subvention a été octroyée par le NIST (National Institute of Standards and Technology) pour soutenir la recherche dans des domaines jugés d'importance nationale. Selon une étude du Lawrence Berkeley National Laboratory, les coupures de courant coûtent à l'économie américaine environ 79 milliards dollars par an, soit environ un tiers des dépenses consacrées à l'électricité.
La solution proposée par Fluke sera employée pour calibrer les mesureurs de phaseur. Ce paramètre fournit des informations autorisant l’identification des risques de congestion, d’instabilité ou de coupure généralisée du réseau électrique. « La modernisation et l’amélioration des réseaux électriques exigent la réalisation de mesures précises. Actuellement, la méthode de test et de vérification des mesureurs de phaseur n’est pas claire. C’est pourquoi un standard est nécessaire, indique Warren Wong, directeur ingénierie chez Fluke Calibration. Avec un calibrateur approprié, nous disposerons d’une norme pour évaluer de façon uniforme le fonctionnement correct de ces instruments ».
Le NIST a reçu plus de 1300 projets pour l’obtention de telles subventions. Fluke fait partie des 27 entreprises qui vont en bénéficier dans le domaine de la métrologie et la recherche appliquée. L’entreprise américaine va concevoir ce calibrateur d’ici 26 mois et investira 390 000 dollars supplémentaires pour participer à l’effort de développement.
(mars 2010)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap