Michell Instruments acquiert Rense

Le 06/02/2006 à 0:00  
default-image-3077

En reprenant l’activité du hollandais Rense, Michell Instruments propose désormais une offre en mesure d’humidité relative. Le fabricant anglais était jusqu’à présent étiqueté comme un spécialiste de la mesure du point de rosée. Avec pour cela deux grandes technologies : celles des hygromètres à variation d’impédance (mesure capacitive par oxyde métallique) pour des applications sur des gaz ou de l’air très secs et celle du miroir refroidi pour des applications en point de rosée pour l’industrie ou pour les laboratoires d’étalonnages. « Ce qui nous manquait, c’était la transition entre les deux : la mesure d’humidité relative sur gaz saturé, explique Frédéric Sasia, directeur de la filiale française. Avec les produits Rense, nous balayons maintenant l’ensemble du spectre des besoins en mesure d’humidité ».
Les capteurs Rense utilisent la technologie capacitive à film polymère sur substrat de verre. La gamme se décline en transmetteurs muraux “Low Cost” pour applications de régulation climatique, en versions portables ou encore en transmetteurs industriels (tenue en pression jusqu’à 20 bar, possibilité de calculer le point de rosée). « Nous sommes ainsi en mesure de proposer une offre en point de rosée quand le miroir refroidi est trop cher », précise M. Sasia. Par ailleurs, l’avantage d’une petite entreprise comme Rense est qu’elle peut répondre à des besoins spécifiques : adapter la diamètre ou la forme de la sonde, la taille du fourreau… ».
Un autre aspect de l’offre de Rense est le générateur d’humidité. Il s’agit d’un générateur à dilution en boucle fermée, de taille réduite et donc facilement transportable. Il offre ainsi une solution d’étalonnage sur site pour cinq sondes en simultané et pour moins de 4.000 euros (sans sonde de référence). « Là encore, il s’agit d’un produit complémentaire aux générateurs haut de gamme de Michell Instruments, beaucoup moins cher et plus facilement transportable », indique M. Sasia.
Fondé en 1974, Rense Instruments représente un chiffre d’affaires avoisinant le million d’euros et emploie une dizaine de personnes. Celles-ci rejoignent donc les quelque 110 employés de Michell Instruments, dont 75 sont basés au siège ou sur le site de production en Angleterre et 35 réparties dans sept centres de vente et de maintenance internationaux. Ces centres reprennent en direct la commercialisation des produits Rense (ils étaient distribués jusqu’à présent en France par Elcowa). (Février 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap