NanoJura, un nouveau nom dans les microtechniques

Le 09/10/2006 à 0:00  
default-image-3077

Le petit monde des microtechniques compte un acteur supplémentaire : la société NanoJura. Créée à la Maison des Microtechniques Temis Innovation quelques jours avant l'ouverture du salon Micronora, la société est née de l'association de deux savoir-faire : celui de Digital Surf (fabricant de composants et de logiciels) et celui du laboratoire LPMO de l'Université de Franche-Comté. Ce dernier recherchait un partenaire pour fabriquer les microscopes qu'il avait conçus, et dont Digital Surf pouvait fournir les différents composants : NanoJura est née pour les assembler et les commercialiser.
La société proposera de même à toutes les entreprises du Pôle des Microtechniques d'industrialiser certaines de leurs machines ou de leurs instruments de mesure, créant ainsi le "pont" tant attendu entre la recherche et l'industrie. (Octobre 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap