National Instruments toujours en croissance

Le 12/02/2008 à 0:00  
default-image-3077

La croissance de National Instruments n'a connu qu'un seul trou d'air en 31 ans d'existence. L'entreprise texane n'avait pu échapper, comme toutes les entreprises du domaine du test et de la mesure, à l'explosion de la bulle Internet et la décélération brutale des investissements en instrumentation électronique des entreprises du secteur des télécommunications et de l'informatique.
Depuis cet incident de parcours, la croissance de National Instruments a repris de plus belle. L'entreprise a annoncé un chiffre d'affaires de 205 millions de dollars au 4ème trimestre 2007 (+13% par rapport à la même période de 2006) et un bénéfice net de 45,7 millions de dollars (contre 24,4 M$ au 4ème trimestre 2006). Sur l'ensemble de l'année 2007, les résultats sont également en progression. Les ventes ont atteint 740 M$ (+12% par rapport à 2006) et les bénéfices sont de 107 M$ (contre 72,7 M$ en 2006). Bien évidemment le Dr. James Truchard, fondateur et  président de NI, s'en réjouit: «Nous avons connu une autre année record en 2007. C'est la 30ème année de croissance sur les 31 ans d'histoire de la compagnie. L'une des grandes tendances constatée en 2007, a été l'intérêt pour les technologies vertes et l'éco-conception. Je crois que nous sommes exceptionnellement bien placés pour en profiter car nos produits fournissent aux chercheurs des outils pour évaluer les problèmes environnementaux et délivrent aux concepteurs des solutions pour y remédier.
(février 2008)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap