National Instruments : une nouvelle version pour LabVIEW, du PXIExpress, et toujours du PXI…

Le 18/09/2006 à 0:00  
default-image-3077

Fidèle à son habitude, c'est les bras chargés d'annonces que National Instruments effectue sa rentrée. S'il n'y a pas d'évolution majeure dans l'offre de l'Américain, celle-ci s'enrichit d'une multitude de petites nouveautés.
C'est le cas par exemple de sa plate-forme de programmation graphique LabVIEW, qui passe à la version 8.20 (à l'occasion de son 20ème anniversaire). Parmi les améliorations de cette nouvelle version, la possibilité d'utiliser MathScript pour créer des scripts sous LabVIEW ou pour intégrer les scripts créés avec Matlab, l'ajout d'un assistant FPGA au module LabVIEW FPGA (pour automatiser le développement de code sur différentes cibles équipées d'un circuit FPGA) et un nouveau logiciel, baptisé “Modulation Toolkit”, qui permet aux ingénieurs de développer des modèles pour simuler les systèmes de communication.

La version 8.20 est aussi plus performante que les précédentes, avec entre autres un temps de lancement de l'application réduit de 30 %, et une forte augmentation des vitesses d'exécution des algorithmes (le module LabVIEW Simulation, par exemple, s'exécute neuf fois plus vite…).

National Instruments vient aussi d'annoncer un certain nombre d'évolutions matérielles, avec l'introduction des premiers modules d'acquisition de données du marché au format PXI Express et un nouveau contrôleur embarqué double-cœur (également en PXI Express).

Le PXI, enfin, n'est pas en reste, puisque l'Américain a ajouté à son offre des solutions “faible coût”, avec un châssis durci et compact à 999 euros et un numériseur 8 voies à 3 799 euros. (Septembre 2006)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap