National Instruments va coopérer avec BAE Systems et Phase Matrix

Le 26/09/2006 à 0:00
default-image-3077

BAE Systems, National Instruments et Phase Matrix Inc (PMI) viennent de signer un accord de partenariat pour développer des instruments synthétiques basés sur PXI Express pour des applications RF et hyper, pour les marchés industriels et militaires.
National Instruments, après avoir lancé le format PXI, qui est une adaptation du CompactPCI pour les applications d’instrumentation, est devenu tout naturellement le chef de file du PXI Express. PMI, qui avait une forte spécialité dans les produits VXI, développe des modules de comptage 100 kHz à 26,5 GHz au format PXI Express 3U. BAE Systems est plutôt un ensemblier qui propose des solutions pour les applications de test et mesure.
Rappelons que les instruments synthétiques associent des fonctions “matériel” telles que des compteurs, numériseurs et entrées/sorties rapides, à une plate-forme logicielle pour créer des systèmes de test et mesure spécialisés. Ce concept s’inscrit dans la continuité de l’instrumentation virtuelle. (Septembre 2006)