Oracle a finalement eu raison de PeopleSoft

Le 24/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

PeopleSoft (éditeur de logiciels de gestion intégrés, ou ERP) vient d’être racheté par Oracle (réputé pour ses bases de données). C’est la fin d’un long feuilleton de 18 mois au cours duquel Oracle a dû livrer une bataille avec la justice, les commissions de contrôle de la concurrence et surtout le conseil d’administration de PeopleSoft, farouchement opposé à cette acquisition. Le prix payé est élevé (plus de 10 milliards de dollars) mais Oracle en a les moyens. Avec le rachat de PeopleSoft (qui avait lui même racheté JD Edwards l’an passé), Oracle détient désormais 14 % du marché des ERP et reste assez loin de l’Allemand SAP, leader sur ce créneau. (Décembre 2004)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap