Oracle rachète Sun Microsystems

Le 22/04/2009 à 0:00  
default-image-3077

Les rumeurs d'un rachat de Sun Microsystems par IBM allaient bon train sur Internet ces dernières semaines. Après une mésentente entre les deux géants de l'informatique, c'est finalement Oracle qui met la main sur Sun, pour un montant de 7,4 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros). Un “petit rachat”, selon les propres mots de Larry Ellison, p.-d.g. d'Oracle ! Il faut dire que l'éditeur avait racheté PeopleSoft en 2004 pour 11 milliards de dollars et BEA Systems en 2008 pour 8,5 milliards de dollars.
Oracle occupe déjà la place de deuxième éditeur mondial de solutions logicielles propriétaires, derrière Microsoft. Il affirme encore cette position grâce à l'intégration du langage de programmation Java. Mais cette acquisition représente aussi un pas vers l'Open Source : « Solaris, le système d'exploitation de Sun basé sur Unix, nous intéressait aussi particulièrement, poursuit Larry Ellison. Nous l'adoptons d'ailleurs depuis longtemps pour accueillir nos bases de données Oracle. »
Enfin, en rachetant le quatrième fournisseur mondial de serveurs d'entreprise, Oracle qui était un spécialiste du logiciel devient aussi un poids lourd du matériel. Il espère ainsi attaquer HP, Cisco ou IBM sur le marché des serveurs en étant le seul à proposer des solutions complètes (hardware, systèmes d'exploitation, logiciel de base de données et langage de programmation). (avril 2009)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap