Oscilloscopes : Teledyne fait l'acquisition de Lecroy

Le 30/05/2012 à 0:00  

Teledyne vient d’annoncer le rachat de Lecroy pour un montant de 291 millions de dollars. Créée en 1964 par Walter Lecroy pour concevoir des systèmes d’acquisition rapide, la société éponyme s’est ensuite spécialisée dans les oscilloscopes, secteur sur lequel elle est devenu un acteur majeur au côté d’Agilent et Tektronix. Elle défit même ses deux compatriotes américains et leaders historiques sur ce marché en proposant les oscilloscopes parmi les plus rapides. Alors qu’Agilent lui avait ravi le 11 avril le record de bande passante détenu par ce type d’instrument, il vient d’annoncer l’extension de la bande passante de sa famille LabMaster 10 Zi introduite début janvier 2012 et que son premier oscilloscope temps réel 100 GHz utilisant sa technologie brevetée d’entrelacement des voies (DBI), verra le jour en 2013.
Lecroy qui commercialise également des analyseurs de protocoles et des solutions de test d’intégrité des signaux emploie environ 500 personnes à travers le monde et a réalisé un chiffre d’affaires de 178,1 millions de dollars (exercice clos le 2 juillet 2011). Après la crise, son activité a repris les chemins de la croissance fin 2009 et en début d’année, ses objectifs pour l’exercice en cours clos en juin 2012 ont été revus à la hausse. Son chiffre d’affaires devrait se situer autour de 200 millions de dollars.
Les oscilloscopes de Lecroy vont compléter l’offre proposée par les différentes entités du segment instrumentation de Teledyne. Ce dernier qui réalise 616,6 millions de ventes et représente 32% de son chiffre d’affaires, propose des instruments de contrôle et de surveillance pour la marine, l’environnement, ainsi que les applications industrielles et scientifiques. « Nous sommes persuadés du potentiel de LeCroy pour fournir un débouché commercial idéal pour la technologie de fabrication de circuits à base de phosphure d'indium (InP) et les capacités de conception électronique pour signaux mixtes et hautes fréquences développées par nos laboratoires R&D », souligne Robert Mehrabian, président et CEO de Teledyne.
Le groupe américain a réalisé un chiffre d’affaire de 1,94 milliards de dollars en 2011 et un résultat net de 255 millions de dollars. Ses ventes se répartissent en différents segments d’activités : dispositifs de communication et sous systèmes pour le domaine de la défense et l’aéronautique (34%), instrumentation (32%), capteurs et caméras numériques pour les applications médicales et scientifiques (18%), ingénierie et intégration de systèmes (16%).
- 30 mai 2012 -

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap