Pilz et Thales Allemagne annoncent un partenariat dans le ferroviaire

Le 05/03/2012 à 0:00  

Thales Allemagne et Pilz ont conclu un partenariat dans le but de développer ensemble des produits, des fonctions et des applications dans le domaine de la signalisation ferroviaire. Les deux entreprises œuvrent actuellement pour l'homologation commune d'une application de niveau SIL4, exigence de sécurité Cenelec la plus élevée, conjointement avec l'Eisenbahn-Bundesamt (EBA), l'office fédéral des chemins de fer allemand.
Les techniques de signalisation existantes, en particulier sur les lignes régionales allemandes, sont basées, pour la plupart, sur d'anciennes techniques des postes d'aiguillage qui fonctionnent soit de façon mécanique, soit à base de relais. Leur modernisation passe par l’emploi de solutions d’automatismes. « Nous avons pour objectif avec Pilz de proposer sur du long terme des solutions fiables et économiques dans le domaine des techniques de signalisation, basées sur des automates programmables », affirme Volker Schenk, responsable du secteur d'activité systèmes de transports chez Thales Allemagne. Ces solutions ne pourront être déployées que si elles peuvent être programmées avec les langages standardisés selon la CEI 61131-3, et, si elles satisfont aux exigences de sécurité décrites par les normes Cenelec EN 50155 et EN 5012x dans le trafic ferroviaire. « En utilisant des techniques d'automatismes de sécurité, qui ont fait leurs preuves dans l'industrie telles que notre plate-forme PSS4000, dans les systèmes de commande destinés aux techniques de signalisation, nous souhaitons, en partenariat avec Thales, mettre en évidence un nouveau moyen de modernisation des postes d'aiguillage », explique Renate Pilz, présidente de la firme allemande (photo).
- 5 mars 2012 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap