Point de conjoncture du Symop du 4ème trimestre 2009

Le 10/02/2010 à 0:00  
default-image-3077

Le Symop, syndicat des entreprises de technologies de production propose chaque trimestre un point de conjoncture sur ses principaux secteurs d’activité. Voici son analyse pour les marchés "Automatismes et logiciels" et "Mesures et équilibrage" pour le 4ème trimestre 2009.

Automatismes et logiciels : point bas atteint
L’activité Automatismes est restée très dégradée en fin d’année 2009. Les chiffres d’affaires ont chuté de -10 % à -40%, soit en moyenne de -22 % par rapport au 4ème trimestre 2008, mais un peu moins qu’au troisième. Tous les acteurs interrogés ont enregistré une baisse de leurs commandes, de 30 % en moyenne.
La reprise attendue au moins en termes de service n’est pas au rendez-vous. La situation reste difficile et tendue avec des reports de projets importants. En termes de produits, les solutions d’entrée de gamme sont privilégiées par les clients. Il semble que le point bas soit atteint. Sur 2010, les industriels s’attendent à une année difficile. Le niveau d’activité restera bas avec une amélioration seulement ponctuelle et sporadique.

Mesures & équilibrage :
L’augmentation des consultations du 3ème trimestre avait anticipé une amélioration de l’activité du 4ème trimestre qui s’est traduite par une augmentation des commandes pour 28% des industriels interrogés. Toutefois le chiffre d’affaires reste en retrait de -15 % par rapport à 2008.
Sur ce dernier trimestre, les demandes de cotations sont à nouveau en hausse ou égales pour plus de 80 % des sociétés participantes, traduisant l’amélioration de l’activité industrielle française. Le niveau d’activité a été plus soutenu que les trimestres précédents notamment pour les instruments et les petits et moyens équipements. La demande reste atone pour les investissements plus importants. Les prestations de services, et les ventes de consommables sont en également progression.
La distribution reste très frileuse avec mises en stocks quasi nulles. Quelques projets d’investissements sont à nouveau observés dans l’automobile. La demande en matériels de mesures émane principalement des secteurs des énergies nouvelles, de l’espace, du médical et de l’enseignement.
Si l’amélioration de l’activité industrielle se maintient, les perspectives d’activité sur ce premier semestre 2010 devraient être plus favorables et les industriels envisagent une progression de 1 % des ventes par rapport à 2009.
(février 2010)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap