Point de conjoncture du Symop : l’amélioration de la demande se confirme au troisième trimestre 2010

Le 17/11/2010 à 0:00  
default-image-3077

Le Symop, syndicat des entreprises de technologies de production propose chaque trimestre un point de conjoncture sur ses principaux secteurs d’activité. Sur ce troisième trimestre, il constate que l’amélioration de la demande se confirme. 86 % des industriels participants voient leurs carnets de commandes s’étoffer, en croissance de 10 % par rapport au même trimestre 2009. La demande à l’export reste toujours le principal moteur de ce raffermissement, le marché domestique se réveillant progressivement. Les acteurs sont toujours en recherche de visibilité et veillent à limiter la reconstitution de leurs stocks.
Les affaires reprennent des couleurs pour 57 % des répondants par rapport à la même période 2009, et restent stable pour 40 %. Ainsi, le taux d’utilisation des capacités de production des entreprises interrogées s’est nettement redressé. Elles commencent à ressentir des difficultés dans leurs approvisionnements chez leurs fournisseurs en composants.
Le nombre des consultations se maintient à la hausse pour 60% des industriels (contre 55 % au trimestre précédent), ou se stabilise pour 31% d’entre eux.  Le manque de visibilité, la nécessité pour les entreprises clientes d’améliorer leur trésorerie pour présenter une situation financière saine, sont les principales raisons évoquées comme freins à l’investissement.
Ce climat plus positif amène 80 % des participants à anticiper le maintien de cette embellie sur les trois prochains mois. Mais les niveaux d’activité d’aujourd’hui sont encore bien insuffisants et il faudra sans doute plusieurs trimestres pour retrouver ceux d’hier.
Le Symop propose un point spécifique concernant l’activité de plusieurs secteurs dont celui des « Automatismes et logiciels » et de la « Mesures et équilibrage ».

Automatismes et logiciels

Poursuite de l’amélioration enregistrée depuis le début de l’année. Les chiffres d’affaires progressent sensiblement (+26%) ainsi que les commandes par rapport au même trimestre 2009.  Les consultations sont en hausse pour plus de 77 % des industriels interrogés, et stable pour les autres. 
Pour les automatismes, l’activité est toujours soutenue par la rénovation de machines.  L’activité de services progresse graduellement. Les investissements en petites machines semblent reprendre. On observe  une amélioration de l’activité en production. Les industriels maintiennent une prévision de stabilisation de la tendance sur le prochain trimestre.

Mesures & équilibrage

Depuis fin 2009, l’activité s’est reprise sur le deuxième trimestre, et s’est maintenue en croissance sur le troisième trimestre.  Plus de  80 % des industriels répondants enregistrent une croissance de leur chiffre d’affaire par rapport au troisième trimestre 2009. De même, les commandes sont toujours en très nette progression (+20%). La demande reste très vive à l’export notamment dans les pays dits BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine).

Le domaine des machines à mesurer tridimensionnelles semble progresser dans les petits mais également dans  grands volumes avec le déblocage de projets anciens, mais toujours hors du secteur automobile où il y a peu de consultations sur le marché français. Les activités de remise à niveau et SAV sont bien orientées également. Les délais s’allongent, les capacités des usines de production étant limitées en raison des réductions de personnels récentes (TUC supérieur à 80 %).

Les consultations sont en hausse par rapport au trimestre précédent pour 43 % des répondants, sinon constantes pour les autres. Après une phase de rattrapage relativement rapide, les industriels s’attendent à une phase de consolidation consécutive à un ralentissement dans le secteur automobile, et à une économie rentrant en phase de convalescence dans la majorité des pays européens.
- 17 novembre 2011 -

 


 

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap