Point de conjoncture du Symop : l’amélioration se poursuit au 4ème trimestre 2010

Le 28/02/2011 à 0:00  
default-image-3077

Le Symop, syndicat des entreprises de technologies de production propose chaque trimestre un point de conjoncture sur ses principaux secteurs d’activité. La tendance observée sur le trimestre précédent se confirme au quatrième trimestre 2010. 92 % des répondants ont enregistré une amélioration de leurs carnets de commandes par rapport à la même période 2009, en hausse de 16 % (+ 10 % au 3e trimestre). Les chiffres d’affaires progressent pour près 84 % des participants et restent stables pour 10% d’entre eux. Les délais de livraison se tendent.
Les demandes de devis et les consultations augmentent pour 66% des industriels interrogés
ou au pire sont stables. Ceci fait espérer le maintien de la dynamique observée pour les prochains mois comme le prévoient plus de 90 % des répondants.
Pourtant, si la charge de travail s’amplifie chez les clients, les freins à l’investissement, situation financière insuffisamment rétablie, manque de visibilité, difficile recherche de financement, demeurent. Les évolutions sont très favorables mais établies sur une base de référence faible. Et si l’amélioration est sensible, les niveaux d’affaires sont toujours insuffisants pour évoquer une reprise soutenue.

Dans le domaine spécifique des automatismes, l’activité est soutenue sur ce denier trimestre, en progression pour 54 % des répondants, ou stables pour les autres. Tous les industriels constatent une progression des commandes par rapport au même trimestre 2009. Les consultations sont en hausse pour la majorité des répondants. L’activité est bien orientée pour les activités de services avec une progression toutefois moins forte que sur le trimestre précédent. Les investissements en petites machines semblent reprendre. Les délais de livraison se sont tendus. Les industriels prévoient le maintien de la tendance sur le prochain trimestre.

Sur le secteur « Mesures et équilibrage », l’activité de ce quatrième trimestre est en progression pour 65 % des répondants, ou stable pour 25 %. Si d’une manière générale, elle est restée correcte, elle a été toutefois moins forte qu’attendue compte tenu de la ferme activité des trimestres précédents. Mais les consultations et les commandes ont fortement augmenté par rapport à l’année précédente.
La demande est inégale suivant les secteurs d’activité et le type de matériels. L’aéronautique semble à nouveau investir dans les équipements de contrôle. Les PME ont des projets sur des matériels courants, mais manquent de financement et sollicitent des facilités de paiement.
Pour le domaine des investissements lourds en machines de mesure, l’activité est restée atone car les clients restent frileux lorsqu’il s’agit de gros investissements. Des projets existent qui pourraient enfin voir le jour en 2011 après plusieurs reports.
Une large majorité d’industriels anticipent le maintien de l’activité sur le premier trimestre 2011.

- 28 février 2011 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap