Point de conjoncture du Symop : le redressement se confirme au premier trimestre 2011

Le 23/05/2011 à 0:00  
default-image-3077

Le Symop, syndicat des entreprises de technologies de production, propose chaque trimestre un point de conjoncture sur ses principaux secteurs d’activité.
Interrogés sur leur activité du premier trimestre, les fournisseurs de biens d’équipements de production confirment le redressement observé sur les deux trimestres précédents. Si les évolutions sont nettement positives, le niveau de l’activité reste toujours en deçà de celui d’avant la crise.
Sur ce début d’année, les commandes restent en progression de 13 % par rapport au premier trimestre 2010 (après + 16 % au 4e trimestre) et les carnets se regarnissent. Les chiffres d’affaires s’améliorent pour 91 % des répondants.
Face à une demande plus forte, les délais de livraison se tendent alors même que les clients font pression pour les réduire au maximum. Les consultations et études de projets sont toujours soutenues pour 71 % des industriels interrogés ou stables pour 27 %. La charge de travail chez les clients est en nette amélioration, mais la visibilité reste encore limitée et les investissements prudents. Toutefois, les industriels anticipent une activité favorable sur le deuxième trimestre et restent réservés pour le reste de l’année.
Le Symop propose un point spécifique concernant l’activité de plusieurs secteurs dont celui des « Automatismes » et de la « Mesures et équilibrage ».

 

Dans le domaine spécifique des automatismes, tous les industriels interrogés enregistrent une progression de leur activité sur le premier trimestre par rapport à la même période de 2010, très en retrait il faut le rappeler. Les commandes sont en croissance sensible et les consultations en hausse pour 75 % des répondants. On observe une forte demande pour la rénovation des machines. L’activité de service se stabilise.
Du fait de la reprise mondiale, les délais de livraison sont difficiles à tenir. L’approvisionnement des usines en composants électroniques n’est pour l’instant pas perturbé par les problèmes auxquels le Japon doit faire face.
Les industriels constatent un optimisme général et partagé quant à la demande de fourniture de moyens de production. Les prévisions d’activité sur les prochains mois restent bonnes.

 

Dans le domaine des mesures et équilibrage, l’activité de ce premier trimestre s’est renforcée par rapport au trimestre 2010 pour tous les répondants. La progression des commandes est forte pour 70 % des répondants, modérée pour 20 % et stable pour 9 %. Les consultations et projets sont en hausse pour 88 % des industriels interrogés.
La demande revient pour les produits d’investissement. L’aéronautique et l’automobile ont de nouveaux projets en équipements de contrôle. Les clients traditionnels que sont la mécanique et l’électronique sortent d’un long attentisme et consultent sur d’anciens projets.
Une large majorité d’industriels anticipe le maintien de l’activité sur le deuxième trimestre 2011.

 

- 23 mai 2011 -

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap