Procédés batch : Rockwell fait descendre la S88 jusque dans les automates

Le 18/04/2006 à 0:00  
default-image-3077

La norme S88 est aujourd’hui devenue un standard pour la mise en œuvre des procédés batchs (fabrication par lots). Elle décrit notamment une procédure hiérarchisée avec, au niveau le plus bas, les phases (ajout de l’ingrédient X, chauffage, mixage, etc.). Les phases peuvent avoir plusieurs ordres de marche (marche normale, arrêt, arrêt momentané, redémarrage, etc.).
Rockwell Automation est depuis longtemps présent dans les procédés batch, tant au niveau des logiciels (avec RSBatch) que des matériels (un intérêt confirmé avec sa dernière génération de contrôleurs Logix). Avec l’annonce de Phase Manager, elle franchit un nouveau pas en avant : cet outil de programmation, qui s’intègre dans l’atelier logiciel RSLogix5000 de programmation de ses contrôleurs Logix, permet en effet de programmer dans un langage haut niveau le déroulement des phases. Il s’agit en quelque sorte de blocs de fonctions dédiés aux procédés batch, au même titre que les blocs de fonction dédiés à la régulation ou aux commandes de moteurs. Ceci permet de gagner un temps considérable dans la programmation des phases, qui était réalisée jusqu’ici avec les langages standards et offrait peu de lisibilité (à moins d’être le développeur du programme et d’avoir un décompilateur dans la tête). Avec Phase Manager, une vue d’état (très explicite) de la commande est directement accessible, ce qui facilite le développement, la conduite et la maintenance.
Rockwell Automation affirme être le premier fabricant d’automates programmables à offrir une telle solution (cette approche est par contre mise en œuvre depuis longtemps par les constructeurs de SNCC, c’est-à-dire les systèmes de contrôle-commande plutôt destinés aux procédés continus). (Avril 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap