Production de cartes électroniques : Flextronics continue de désinvestir en France

Le 10/10/2007 à 0:00  
default-image-3077

Nouveau coup dur pour la production électronique en France. Quelques jours à peine après avoir annoncé la fermeture de son site de Châteaudun (360 personnes), Flextronics s’apprête à mettre un terme à l’activité de son site de Canéjan, au sud de Bordeaux. Ce site avait été créé par IBM, qui l’avait cédé à Solectron en 1992. A sa belle époque, en 2000, il employait 2.200 personnes. Ses effectifs ont fondu ces dernières années, pour atteindre 540 personnes aujourd’hui. Le récent rachat de Solectron par Flextronics n’aura donc pas changé la fin de l’histoire. (Octobre 2007)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap