Rachat de APC par Schneider Electric : la commission européenne a dit “banco”

Le 13/02/2007 à 0:00  
default-image-3077

Schneider Electric se souvient encore du veto de la commission européenne qui avait fait avorter son rachat de Legrand. C’est sans doute avec un certain soulagement qu’elle a accueilli l’annonce du feu vert de la commission pour le rachat de l’Américain APC (American Power Conversion), spécialisé dans les onduleurs (et plus généralement les alimentations fiabilisées d’équipements informatiques ou télécoms sensibles) et qui réalise un chiffre de 2 milliards de dollars. Cette annonce intervient moins de trois semaines après que les actionnaires de APC aient approuvé la vente à Schneider Electric. La voie est désormais libre pour finaliser l’opération.
Pour obtenir l’accord de la commission européenne, Schneider Electric s’est engagé à se désengager de l’activité petits systèmes (moins de 10 kVA) de sa filiale MGE UPS Systems. Avec un chiffre d’affaires estimé à environ 150 M€, ce désinvestissement représente 6 % de l’activité combinée d’APC et de MGE UPS Systems dans l’énergie sécurisée. (Février 2007)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap