Revue Mesures : au sommaire du numéro de décembre 2012

Le 03/12/2012 à 0:00  

Forum
- « Le Coffmet va délivrer une formation  reconnue en mesure 3D »
Le Symop, le Cetim et sept fabricants spécialisés en métrologie dimensionnelle viennent de s’associer pour lancer le Coffmet.  En s’appuyant sur Aukom, son modèle allemand, l’association dispensera des formations en mesure 3D labellisées et validées par  l’obtention d’un certificat. Elle souhaite ainsi développer l’utilisation et la maîtrise des technologies de contrôle dans l’industrie française. Mais au-delà d’une simple formation à la mesure, il y a aussi  la valorisation d’un métier et la reconnaissance d’un savoir-faire.  C’est ce que nous expliquent le président du Coffmet Daniel Jullien et Pascal Sessa. 

Dossier : Neuf technologie qui vont compter
- L’Ethernet étend son emprise dans l’industrie
Plusieurs protocoles aux caractéristiques spécifiques se disputent avec convoitise le marché Ethernet. Quelques spécialistes  du domaine nous livrent leur position sur le sujet, dévoilent  les tendances marquantes et présentent les principales évolutions de ces technologies. 

 

- Vers des transmetteurs de terrain hypercommunicants
Avec la montée en puissance des réseaux sans fil et d’Ethernet,  la convergence des spécifications de configuration et  de maintenance ainsi que l’arrivée des technologies comme  la réalité augmentée, tout est fait pour rendre les transmetteurs  de process de plus en plus communicants. 

 

- La vision promet encore de multiples évolutions
La vision connaît encore de multiples évolutions  technologiques et s’ouvre à de nouveaux champs d’applications, comme nous le dévoilent trois spécialistes aux activités complémentaires : un fabricant, un intégrateur et un distributeur. 

 

- Test et mesure : la programmation FPGA toujours plus accessible
Des outils logiciels rendent la programmation FPGA plus accessible. Richard Keromen de National Instruments et  Cynthia Cudicini de Mathworks nous expliquent pourquoi. 

 

- Les capteurs opéreront en réseau et en totale autonomie
L’une des limites des capteurs réside encore dans  la présence souvent obligée d’une source d’alimentation  à proximité. Un certain nombre d’acteurs travaillent  au développement de capteurs industriels totalement  autonomes, fonctionnant sans fil et sans pile.  

 

- Automatismes : quand la sécurité intégrée devient réalité
Les normes, les mentalités et les technologies évoluant,  le concept de sécurité intégrée devient une réalité dans  de nombreuses industries. Quelques experts du domaine nous  en présentent les enjeux. 

 

- Les instruments de mesure deviendront-ils  de simples consommables ?
Les instruments de mesure et d’analyse industriels connaissent depuis des décennies un phénomène de réduction de leurs dimensions. Il est désormais envisageable de parler de miniaturisation, à savoir de capteurs et d’analyseurs à l’échelle micrométrique, voire nanométrique. 

 

- Les nanotechnologies obligent à une autre façon de penser
La nanométrologie est loin d’être aussi évidente que  celle au niveau macroscopique, si tant est que cette dernière le soit déjà. Mesures est allé à la rencontre de Nicolas Feltin, responsable  de missions en nanométrologie, pour connaître les travaux et  les développements en cours dans ce domaine au Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). 

 

- Les techniques multiéléments connaissent  un succès croissant
L’apport des technologies numériques, les outils de simulation, et la généralisation de systèmes prêts à l’emploi à des coûts abordables, ont largement favorisé le déploiement des méthodes de contrôle par ultrasons. Pour Henri Walaszek, expert référent contrôle non destructif au Cetim, une technologie a particulièrement le vent  en poupe : le contrôle par ultrasons multiéléments. 

 

Découvrir les offres d'abonnement à la revue Mesures