Croissance trimestrielle ralentie du marché des équipements de production

Le 05/07/2017 à 17:00  

D ans son point trimestriel de la conjoncture sur ses principaux secteurs d'activité, le Syndicat des machines et des technologies de production (Symop) a enregistré, au 1 er trimestre 2017, une croissance économique de 0,3%, au lieu de 0,5% au trimestre précédent. Elle s'accompagne d'ailleurs de créations d'emplois, signe d'une reprise. L'appareil de production est toutefois légèrement moins sollicité dans l'industrie manufacturière.

Tous les secteurs représentés au Symop bénéficient de la dynamique de l'investissement.

Il y a eu un surinvestissement des entreprises lié, sans doute, à l'arrêt du dispositif de suramortissement en avril 2017 –le volume des com-mandes enregistrées au cours du 1 er trimestre par les fournisseurs de biens d'équipe-ment français a augmenté de 13% par rapport au 1 er trimestre 2016– et à l'incertitude engendrée par les élections. Une enquête réalisée par l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) en avril dernier vient confirmer l'intention des industriels d'investir tout au long de l'année, principalement pour le renouvel-lement de leur outil industriel.

« Tous les secteurs représentés au Symop bénéficient de la dynamique de l'investissement,en particulier les solutions automatisées/robotisées, les matériels de mesure et d'optique industriels,les machines-outils, les machines d'emballage et de conditionnement. Si la demande étrangère en machines-outils ralentit sensiblement par rapport à la fin de 2016, la demande sur le marché domestique est nettement mieux orientée avec de nouveaux projets en cours d'étude », explique le Symop.

Pour le 2 e trimestre, une progression des commandes de 3 points est anticipée par les répondants.Ce seront surtout des marchés extérieurs qui porteront la demande, notamment les marchés européens et américains. Sur le marché français,après l'effort d'investissement réalisé par les entreprises, l'effet «postmesure fiscale» est attendu et devrait stabiliser les commandes au niveau de celles du même trimestre 2016.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap