"L'avenir est aux instruments de mesure rapides, conviviaux et pas chers"

Le 08/06/2011 à 11:33  
default-image-3103

La métrologie dimensionnelle est en pleine mutation. Plus rapides, plus conviviaux et moins chers, les systèmes de mesure se mettent à la portée de tous et s’adaptent à la mesure sur site. De leur côté, les machines d’usinage se perfectionnent et sèment un doute sur la pertinence des contrôles en fin de production. Derrière ces tendances, c’est toute une profession qui a du mal à exister. Est-ce la fin de la métrologie “traditionnelle” et de ses spécialistes ? Comment redonner un nouveau sens à la mesure ? Nous avons rencontré Antonio Mazzei, qui dirige
l’IMQ. Avec son franc-parler et un solide bon sens, il dresse un état des lieux sans complaisance de sa profession. Quitte à bousculer les idées reçues...

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap