Les Fuites Sont Désormais Détectées Dès 100 Mbar

Le 01/11/2013 à 17:00  

A vec le rachat en novembre 2010 d'adixen Vacuum Product, entité spécialisée dans les technologies du vide du groupe françaisAlcatel-Lucent, l'allemand Pfeiffer Vacuum est devenu un acteur incontournable de ce domaine, et en particulier des systèmes de détection de fuites. Pour preuve, la société a présenté pour la première fois en France, lors de la 19 e édition du congrès International Vacuum Congress (IVC-19), qui s'est déroulé du 9 au 13 septembre 2013 à Paris, sa dernière génération de détecteurs de fuites ASM 340. En plus d'être le premier développement suite au rachat d'adixen, ce nouveau détecteur de fuites de dihydrogène (H2 ), d'hélium 3 et 4 ( 3 He et 4 He) est destiné à un très large panel d'applications générales. « C'est vraiment un appareil multiapplication qui peut répondre aux exigences de l'aéronautique et du spatial,des semi-conducteurs,de l'au-tomobile et de bien d'autres industries, en production et pour les opérations de maintenance (localisation qualitative, inspection quantitative complète), mais aussi celles de la R&D.Avec son mode “sniffer” et de nombreux accessoires, y compris ceux des modèles existants,il peut tout faire », indique Cyrille Nomine, responsable projets pour la détection de fuites chez PfeifferVacuum.

Le détecteur de fuites ASM 340 de Pfeiffer Vacuum intègre une pompe primaire à palettes d'une capacité de 15 m 3 /h et une pompe turbomoléculaire, ce qui rend l'appareil jusqu'à 20 % plus performant que les autres appareils du marché.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.