Siemens repense sa gamme de transmetteurs de niveau radar

Le 01/06/2014 à 17:00  
default-image-3103

A près avoir fait évoluer sa gamme de transmetteurs de niveau radar sans contact, avec notamment le développement du modèle Sitrans LR560 fonctionnant à une fréquence de 78GHz, le fabricant allemand Siemens a revu la famille de transmetteurs de niveau radar à ondes guidées existante Sitrans LG. « Nous avons en fait clarifié l'offre entre les noms des capteurs et les applications. La série se compose désormais de quatre modèles : le LG240 pour l'agroalimentaire, le LG250 pour les applications générales sur les liquides, le LG260 pour les applications générales sur les solides (en complément du LR560) et le LG270 pour les conditions extrêmes à savoir des températures de process comprises entre - 196 et + 450 °C et des pressions montant jusqu'à 400 bar », explique Christophe Barbier, responsable produits pour l'instrumentation au sein de la division Industry Automation and Drive Technologies de Siemens France. Côté spécifications, les étendues de mesure maximales atteignent 4m (tige de diamètre de 8mm) ou 32m (câble de 4mm) pour le LG240, 6 m (tige échangeable de 8mm et coaxial de 21,3 ou 42mm) ou 75m (câble échangeable de 2 ou 4 mm) pour le LG250, 6m (tige échangeable de 16 mm) ou 60 m (câble échangeable de 4, 6 ou 11mm) pour le LG260 et 6m (tige échangeable de 16mm et coaxial de 42 mm) ou 60 m (câble échangeable de 2 ou 4 mm) pour le LG270. Pour tous les modèles, la précision est de ±2mm, une sortie 4 à 20mA Hart et l'agrément SIL 2 (IP69K, EHEDG, FDA et 3A pour le modèle LG240) sont disponibles.

Dernière évolution de la famille de transmetteurs de niveau radar de Siemens, la série à ondes guidées Sitrans LG permet de mieux répondre encore à des applications dédiées et/ou dans des conditions difficiles.

DR

Rendre les transmetteurs plus ouverts

« En plus de l'ajout du modèle pour le marché agroalimentaire et les très petites cuves, nous avons privilégié un concept modulaire associé à des options préconfigurées ou non ainsi qu'à une ouverture vers les logiciels de configuration de nos confrères (AMS et PACTware), en plus du Simatic PDM [Process Device Manager, NDR], et les bus de terrain (Fieldbus Foundation et Profibus) », précise Christophe Barbier.Il s'agit de rendre les nouveaux transmetteurs de niveau les plus universels possibles et leur prise en main rapide quel que soit l'utilisateur.

Pour Siemens, la technologie des ondes guidées reste un complément de gamme aux transmetteurs de niveau radar sans contact. Le fabricant allemand a par ailleurs renforcé cette gamme avec un nouveau modèle Sitrans LR250. « Il manquait dans notre offre un transmetteur de niveau pour les applications agressives, d'où ce modèle équipé d'une antenne conique encapsulée avec bride, en plus des versions dotées d'une antenne cône ou PVDF », rappelle Christophe Barbier.

Les conditions de process supportées par le LR250 vont de - 40 à +170 °C en température, jusqu'à PN16 en pression et la constante diélectrique er du produit doit être supérieure à 1,6 (en fonction de l'antenne). Les avantages de l'antenne encapsulée sont ainsi une maintenance réduite et un nettoyage très simple puisqu'il n'y a plus besoin de retirer l'antenne lors des cycles de nettoyage en place (NEP), par exemple. Parmi les autres spécifications, on peut citer une fréquence de fonctionnement de 25GHz, une étendue de mesure de 50 mm de l'extrémité de l'antenne à 20 m, une erreur maximale mesurée de 3mm au-delà de 500 mm depuis le point de référence du capteur (25 mm en deçà), etc.