Une alternative économique aux servomoteurs

Le 01/06/2015 à 0:00  
default-image-3103

ien de mieux a priori R qu'un servomoteur pour réaliser des systèmes d'entraînement présentant dynamique élevée et bonne précision. Mais cette solution s'avère coûteuse. Pourtant, des solutions alternatives existent, à l'image de celles proposées par Nord Drivesystems. L'allemand affirme en effet que des équipements constitués de moteurs standards contrôlés par des variateurs électroniques intelli-gents, peuvent fournir une dynamique et une précision comparables à celles d'un servomoteur classique. Qui plus est, cette association se montre non seulement plus économique, mais propose également une offre de composants plus étendue, permettant de concevoir un grand nombre de configurations personnalisées. Ces systèmes sur mesure font intervenir des moteurs asynchrones de classe énergétique IE2 et IE3, ou syn-chrones IE4 à aimant permanent. Les variateurs de fréquence haut de gamme associés, montés sur le moteur, au mur ou dans une armoire, intègrent un microprocesseur temps réel (cycle de 10 ms) et supportent la programmation libre des fonctions liées à l'entraînement selon la norme CEI 61131, allégeant ainsi la charge de travail des automates externes. Les équipements assurent une bonne tenue à charge variable, du quasi-arrêt jusqu'à la vitesse nominale du moteur, même sans codeur. Les variateurs de Nord admettent jusqu'à 22kW pour les modèles embarqués et jusqu'à 160kW pour ceux en armoire. Ces solutions d'entraînement peuvent réaliser des tâches de positionnement précises ainsi que des fonctions sophistiquées de synchronisation, de déplacement multiaxe coordonné ou encore de contrôle de bobinage.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap