Une année de grandes manœuvres chez les gaziers

Le 20/03/2017 à 17:00  

C edébut 2017 voit se terminer (pour l'instant ?) une année où les cartes ont été grandement rebattues sur le marché des fabricants de gaz industriels. Trois des principaux fournisseurs mondiaux ont en effet annoncé des changements significatifs en termes de stratégie et/ou d'organisation, à savoir le français Air Liquide, les américains Air Products et Praxais. Revenons quelques mois en arrière. C'est le 23 mai 2016 que le leader des gaz pour l'industrie et la santé Air Liquide a finalisé le rachat de l'américain Airgas, annoncé en novembre 2015, pour un montant de 13,4 milliards de dollars (environ 12,5 milliards d'euros). « Nous avons su convaincre les actionnaires en leur prouvant qu'Airgas s'inscrivait dans l'avenir d'Air Liquide, qui est un groupe avec une vision à long terme, et qu'il ne s'agissait pas d'une dissolution », expliquait à l'époque Fabienne Lecorvaisier, directrice financière du français, à notre confrère Les Echos .

Stéphane Rémael DR

Nous nous préparons à soutenir les dépenses liées à nos activités dans les gaz industriels, suite à la récente consolidation du marché. ” Seifi Ghasemi, CEO d'Air Products

C'est ainsi qu'Air Liquide s'est engagé à procéder à une «intégration inversée» aux États-Unis en intégrant ses activités américaines dans Airgas pour conserver la puissance de feu de l'américain. Au niveau mondial, les activités combinées emploieront environ 68 000 personnes pour un chiffre d'affaires annuel de plus de 20 milliards d'euros. « Cette acquisition a une forte logique industrielle et de marché qui permet de nous positionner de façon optimale pour générer la crois-sance de demain. Les deux entreprises sont très complémentaires, et l'acquisition accroît la base de clients d'Air Liquide », ajoute Benoît Potier, PDG d'Air Liquide. Avec ce rachat, le français renforce sa présence dans le secteur des gaz industriels, en devenant le numéro 1 en Amérique du Nord, en plus d'être déjà numéro 1 en Europe, au Moyen-Orient/Afrique et en Asie-Pacifique.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap