Vers Une Guerre Des Clans ?

Le 01/02/2015 à 0:00  
default-image-3103

En2012 est apparu le concept d'Industrie 4.0. Un concept qui a posé, comme postulat de base, la convergence entre les procédés de production et les technologies de l'information pour satisfaire un seul et même objectif : entrer dans l'ère du « produire mieux ». Autrement dit produire de manière plus efficace en adaptant quasiment en temps réel l'outil de production à la demande du marché, tout en respectant l'environnement et les hommes.

Autrement dit, encore, bannir une fois pour toutes le productivisme acharné des Trente Glorieuses pour le remplacer par un modèle que certains voient comme LA solution pour sortir l'industrie des pays occidentaux, notamment européens, des difficultés qu'elle rencontre.

Tout droit venue d'Allemagne et initiée par les grands groupes industriels d'outre-Rhin, à l'image d'un Siemens, par exemple, l'Industrie 4.0 a vite dépassé le stade de concept pour donner naissance à de véritables projets industriels, pour certains de grande ampleur. Passée presque inaperçue, la création en mars 2014 de l 'Industrial Internet Consortium (IIC) pourrait toutefois modifier quelque peu le paysage que sont en train de tisser les ténors de l'industrie européenne autour de l'industrie 4.0. Fondé à l'initiative d'AT&T, de Cisco, de GE, d'IBM et d'Intel, l'IIC, qui rassemble déjà plus de 100 entreprises,

PASCAL COUTANCE Rédacteur en chef p.coutance@mesures.com

DR

organisations et universités qui vont œuvrer pour accélérer la croissance de l'Internet dans l'industrie, est déjà vu par certains comme un concurrent américain au groupement d'industriels européens qui promeuvent l'Industrie 4.0.

Cela d'autant que l'IIC est très orienté « informatique » de par ses membres fondateurs, alors que l'Industrie 4.0 s'apparente davantage à un concept créé par les industriels pour les industriels. Alors allons-nous assister à une guerre des clans ?

Bien malin qui peut le deviner. Plutôt qu'une guerre – un mot que l'on entend un peu trop souvent en ce moment –, gageons plutôt que cette concurrence annoncée donnera lieu à une saine émulation qui profitera à tous et portera nos industries respectives vers le haut.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap