Rockwell Automation confirme l'acquisition de Incuity Software

Le 03/06/2008 à 0:00  
default-image-3077

RSTechED, c’est le salon annuel de Rockwell Automation au cours duquel le groupe américain spécialiste des automatismes présente ses derniers développements en matière de logiciels pour entreprises. Il se tient cette année à Orlando en Floride. Rockwell a profité de cet événement pour confirmer l’annonce du rachat d'Incuity Software, une société californienne spécialisée dans les solutions d'aide à la décision, ou EMI (Enterprise Manufacturing Intelligence). Kevin Roach, vice-président de Rockwell Software, a indiqué que "l'acquisition d'Incuity ne sera pas totalement effective avant environ 12 mois. Cependant, toutes les fonctionnalistes dynamiques d'aide a la décision sont d'ores et déjà intégrées a l'offre FactoryTalk". Les rapports dynamiques pourront être utilisés en parallèle des outils de Pavilion Technologies, une autre société rachetée par le groupe américain en fin d'année dernière et qui est spécialisée dans les outils de modélisation prédictive de process.

Les produits d'Incuity Software permettent la centralisation et l'organisation de tous types de données, qu'elles proviennent de l'atelier (systèmes MES) ou des logiciels de gestion globale de l'entreprise (systèmes ERP). Ces outils favorisent la prise de décision par la mise en parallèle de ces données, et proposent une génération automatique de rapports. Mais le caractère le plus  innovant est le dynamisme des rapports ainsi générés. En effet, le logiciel IncuityEMI est capable d'afficher des rapports avec des données mises à jour en temps réel. A chaque nouvelle génération, le logiciel va chercher dans les serveurs de l'entreprise les dernières données disponibles. Par exemple, si un industriel veut avoir un compte rendu de production à chaque fin de journée, il met en place un tri dynamique du type "afficher les données des dernières 24 heures". L'opérateur accède à un portail personnalisé, il clique chaque jour sur le même bouton et le logiciel génère automatiquement le rapport adéquat. Grâce à un fonctionnement en étroite collaboration avec Excel, l'édition des scripts est simple et rapide, tout comme la présentation générale des rapports (choix des courbes et histogrammes, etc.). Enfin, le logiciel est basé sur un système d'instances, ce qui implique qu'il est inutile de créer autant de rapports que de machines. Si les machines (ou les process) sont similaires, il suffit de reprendre un modèle de rapport existant et de modifier la source des données. Toutes les caractéristiques de présentation sont conservées.
(juin 2008)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap