Rockwell Automation, numéro un mondial de la sécurité des machines

Le 11/04/2013 à 0:00  

Surtout connu pour ses solutions d’automatisation, de commande de mouvement et de procédé, Rockwell Automation est aussi un ténor de la sécurité des machines. Au point qu'il détient le premier rang mondial sur ce créneau, si l'on en croit un rapport récemment publié par le cabinet Arc Advisory Group et intitulé « Machine Safeguarding Solutions ». L'analyste y indique que la société détient 12,5% du marché des solutions de sécurité des machines, marché estimé au global à 2,3 milliards de dollars (chiffre 2011). "Depuis 2008, date de notre précédent rapport sur ce sujet, Rockwell Automation a amélioré sa part de marché et a fait preuve de persévérance en investissant continuellement dans son circuit de distribution et ses produits... et continue à assurer une couverture produits dans tous les segments du marché de la sécurité des machines", précise le rapport.

La société est, selon le cabinet d'études, l'une des rares dans ce domaine à proposer des solutions entièrement intégrées, c’est-à-dire dont l’infrastructure de sécurité est intégrée au reste de la machine. Qui plus est, "dans de nombreux cas, nous pouvons même fournir des solutions qui font fonctionner la machine à vitesse réduite tout en préservant la sécurité des opérateurs - par exemple pendant qu’ils réalisent des opérations de configuration pour lesquelles la machine doit être en marche -, les arrêts complets n'étant pas toujours nécessaires", argumente Ian Murgatroyd, chef de produits EMEA chargé des composants de sécurité chez Rockwell Automation.

En plus d'une gamme étendue de produits, la société propose également une assistance et des conseils d’expert aux constructeurs de machines sur la manière de déployer une solution de sécurisation. "Nous avons réalisé d’importants investissements afin de pouvoir compter sur un personnel compétent, qui possède des qualifications et des connaissances adéquates pour les marchés concernés", conclut M. Murgatroyd.

11 avril 2013