Rockwell cède à Baldor son activité moteurs de puissance et entraînements mécaniques

Le 14/11/2006 à 0:00  
default-image-3077

On ne pensait pas que les choses iraient si vite. Au mois de juin dernier, nous vous faisions part de l’intention de Rockwell Automation de céder son activité entraînements mécaniques (marque Dodge) et moteurs électriques (marque Reliance Electric). Rappelons que ces deux marques ont rejoint Rockwell Automation en 1995. Lundi dernier, nous vous rapportions que le constructeur américain avait annoncé (à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels) que le désengagement était en bonne voie. En fait, les choses étaient faites puisque dès le lendemain (le 7 novembre), Rockwell Automation révélait le nom de l’acquéreur : Baldor Electric. Celui-ci déboursera 1,8 milliards de dollars pour racheter l’activité “Power Systems” de Rockwell, qui représentait un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars (en progression de 15 %) et un bénéfice de 162,6 M$ (en hausse de 47 %).
En taille, la division “Power Systems” de Rockwell est sensiblement plus importante que Baldor, qui réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 620 M$. Baldor fabrique toutes sortes de moteurs (asynchrones, à courant continu, servomoteurs, etc.), qui représentent 80 % de son chiffre d’affaires ; le rachat de la division de Rockwell va lui permettre de développer sa gamme vers le haut, tout en lui assurant une diversification dans les entraînements mécaniques. Baldor a également une activité en variateurs (14 % du chiffre d’affaires) et une autre en générateurs.
Avant d’être effective, l’acquisition doit avoir l’aval des autorités administratives. (Novembre 2006)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap