Salon : SPS/IPC/Drives 2011 sera un bon cru

Le 03/10/2011 à 0:00  
default-image-3077

L’édition 2011 de SPS/IPC/Drives se présente bien. Johann Thoma, directeur général de Mesago Messemanagement Gmbh (photo), l’organisateur du salon allemand des composants et systèmes de l‘automatisation électrique, est tout à fait confiant. S’appuyant sur les études du marché du syndicat professionnel allemand ZVEI, il a ainsi déclaré : « les perspectives sont bonnes pour l’automatisation électrique. Les entreprises du secteur de l‘automation sont très satisfaites de l‘évolution actuelle en 2011. La situation des carnets de commande est bonne, bien que les attentes aient été revues nettement à la baisse du fait des turbulences sur les marchés financiers. Pour l‘année pleine 2011, on escompte globalement une croissance à deux chiffres – aussi bien pour le marché allemand que pour le marché international, ce dernier progressant légèrement plus. »

Du coup, la manifestation profite de cette embellie. Pour la première fois elle occupera douze halls sur une surface de plus de 100 000 m2 (contre 94155 m2 l’an dernier). En 2010, SPS/IPC/Drives  avait accueilli 52028 visiteurs (dont 20% d’étrangers), un record selon l’organisateur qui compte faire au moins aussi bien cette année. Côté exposants, près de 1400 allemands et internationaux issus de 40 pays sont attendus. L’Italie est le pays le mieux représenté avec 76 entreprises, suivie par la Chine (37), la Suisse (34) et l’Autriche (27). On compte 13 entreprises françaises dont Arc Informatique. « Le visitorat de ce salon correspond tout à fait à nos attentes. Les ingénieurs et techniciens que nous y rencontrons sont là pour parler de technologies et de leur intégration. La dimension internationale de cet événement nous assure une visibilité hors de nos frontières », explique Alain Faisant, directeur commercial de l’éditeur de logiciels de supervision et d’optimisation de procédés.
L’édition 2011 de SPS/IPC/Drives se tiendra à Nuremberg les 22 et 24 novembre prochain. 

- 3 octobre 2011 -


 

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap