Schneider Electric a clôturé 2005 avec un chiffre d’affaires en hausse de 13%

Le 20/02/2006 à 0:00  
default-image-3077

2006 s’annonce comme étant une année charnière pour Schneider Electric, avec les changements de structure et de direction qui doivent intervenir au mois de mai prochain. Un conseil de surveillance et un directoire vont être créés : Henri Lachmann, l’actuel p.-d.g., va devenir Président du Conseil de Surveillance tandis que Jean-Paul Tricoire, actuellement directeur général délégué va devenir président du directoire.
En attendant, Schneider Electric peut savourer les bons résultats de 2005, qui ont vu le chiffre d’affaires atteindre 11.679 millions d’euros, en progression de 13 %, tandis que le résultat d’exploitation s’est établi à 1.565 millions d’euros, soit une croissance de 22 %. La marge opérationnelle s’établit à 12,4 %, soit un point de mieux sur un an.
La croissance organique (c’est-à-dire la croissance à périmètre égal, donc hors acquisitions) a atteint 7,9 %.
Le chiffre d’affaires se répartit en 48,3 % en Europe, 26 % pour l’Amérique du Nord, 17,4 % pour l’Asie/Pacifique et 8 % pour le reste du monde. De toutes ces zones géographiques, c’est encore une fois l’Europe qui a connu la croissance la plus faible (+5,2 %). L’Amérique (+8,1 %) et l’Asie/Pacifique (+9,3 %) ont été beaucoup plus toniques. (Février 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap