Schneider Electric fait son show machines

Le 21/09/2011 à 0:00
default-image-3077

[exclus="C++"] En 2008, Schneider Electric avait réuni ses clients à Monaco pour leur annoncer qu’il allait s’intéresser de près au marché des OEM et fabricants de machines. Deux ans plus tard, c’est à Munich que le groupe français a tenu à présenter à plus d’un millier de clients européens (dont 103 français) les progrès accomplis en y organisant du 14 au 16 septembre la  manifestation Machines Now. « A Monaco, nous leur avions annoncé le lancement de l’offre OEM. Aujourd’hui, à Munich, nous leur présentons des solutions concrètes », résume Jean-Marie David, directeur commercial OEM chez Schneider Electric France. «  Il y a 4 ou 5 ans, nous proposions des produits trop génériques. Avec l’intégration d’Elau, on a fait un grand pas dans le domaine du packaging »,  se réjouit Didier Cany, directeur marketing et commercial OEM chez Schneider Electric France.

C’était donc l’occasion pour ces fabricants de machines de mieux connaître ces solutions en échangeant avec des experts du domaine, d’assister à des conférences techniques et de les découvrir à travers une exposition. Celle-ci ne se contentait pas de présenter le matériel sur différents stands dédiés aux métiers de de l’emballage, du levage, du convoyage et du HVAC (chauffage, ventilation, air conditionné). Pour chacun de ces métiers, des machines et équipements en fonctionnement et intégrant des composants de l’offre MachineStruxure étaient exposés. « Cette offre comprend une panoplie de composants d'automatismes programmables via l’environnement logiciel unique SoMachine. Elle se décline sous forme de contrôleurs logiques, de contrôleurs embarqués dans le drive, d’IHM avec contrôleur intégré et de contrôleurs de mouvement. Elle est associée à une palette de services ainsi qu'à des outils de développement et des architectures prêtes à l’emploi dédiés aux métiers de l’emballage, du levage, du convoyage et du HVAC», rappelle Ali Haddad du département Marketing amont Machines Solutions.

Schneider Electric a profité de cette manifestation pour compléter cette offre par le lancement de plusieurs produits dont la nouvelle génération de contrôleurs PacDrive 3. Celle-ci comprend les modèles LMC 101 C et 201C, 300 C, 400 C et 600 C. Ces contrôleurs sont à même de commander les mouvements des composants mécatroniques pour piloter des systèmes d’entraînements et des robots et réaliser des opérations de régulation et des  traitements logiques. Les modèles 101 C et 201C (disponibles à partir de fin 2011), 300 C, 400 C et 600 C (disponibles dès à présent) sont à même de synchroniser jusqu’à respectivement 4, 8, 8, 16 et 99 axes. Ils intègrent  le bus de communication Sercos III.

Cette nouvelle génération de contrôleurs s’accompagne de l’introduction de la plate-forme modulaire Lexium LXM 62. Elle se compose de servovariateurs entièrement numériques en version simple (1 axe) ou double (2 axes).
Pour mettre en œuvre une application intégrant les équipements de la plate-forme PacDrive 3, Schneider Electric propose SoMachine Motion un environnement logiciel de développement qui prend en charge l’ensemble du processus d’ingénierie. Il est prévu de le doter, en mars 2012, de l’interface de programmation graphique Edesign pour réduire les temps de programmation et masquer la complexité des programmes.

Enfin, Schneider Electric propose deux gammes de contrôleurs logiques Modicon M168 intégrant de 23 à 120 entrées/sorties spécifiques au secteur HVAC&R (Chauffage, Air Conditionné et Réfrigération) : une version paramétrique dédiée à des machines ciblées (groupe de production d’eau glacée, unité de traitement d’air) pour une installation rapide et modification du programme directement depuis l’afficheur intégré, et une version programmable avec accès à des modèles de programmation machine et à des blocs fonctions applicatifs.

 - 21 septembre 2011 -