Schneider Electric publie ses résultats semestriels

Le 10/09/2009 à 0:00  
default-image-3077

Schneider Electric a annoncé son chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre et ses résultats semestriels pour la période clôturée le 30 juin 2009.
Au deuxième trimestre 2009, son chiffre d’affaires est de 3 933 millions d’euros, en baisse de 15,1 % à périmètre et taux de change courants. Au premier semestre 2009, affichant une croissance organique de - 17,9 % par rapport à la même période 2008, il décline 7 755 millions d’euros.
Par régions, l’Europe contribue à hauteur de 40 % aux ventes du premier semestre 2009 avec 3 217 M€  (- 19,1 %), suivi de l'Amérique du Nord avec 2 184 M€  (- 22,6 %), l’Asie-Pacifique avec 1 520 M€  (- 15,3 %)  et le reste du monde 834 M€  (- 2,1 %).
Par activités, la distribution électrique avec près de 60 % des ventes affiche la moins forte décroissance au 1er semestre 2009 à - 13 % et réalise 4 542 M€. Suivent les secteurs des automatismes et du contrôle avec 2 087 M€ (- 26,7 %) et de l’énergie sécurisée avec 1 126 M€ (- 17,7 %).
Jean-Pascal Tricoire, président du directoire, a déclaré : « Nous prouvons notre capacité de résistance, face à un recul des ventes sans précédent. Conformément aux priorités que nous nous sommes fixées, nous dégageons un autofinancement libre élevé, plus fort qu’au premier semestre 2008, et nous préservons notre marge, grâce à des économies supérieures aux attentes. Nous renforçons ainsi la position financière déjà solide du Groupe. La variation organique du chiffre d’affaires au deuxième semestre devrait être en ligne avec celle du premier semestre, certaines nouvelles économies montrant des signes précurseurs de reprise. Nous poursuivrons les actions engagées au titre de chacune des initiatives clés définies dans le cadre du programme d’entreprise One, et ferons face à cet environnement économique encore difficile en accentuant l'adaptation de notre structure de coûts et en améliorant notre productivité industrielle. Nous maintenons notre objectif de 12 % de marge EBITA avant coûts de restructuration pour l'ensemble de l'année 2009. »
L’EBITA, au premier semestre 2009, est de 903 M€ soit 11,6 % du chiffre d’affaires (en recul de 4,2 points par rapport à la même période 2008).
(septembre 2009)

 


 

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap