Schneider Electric reçoit 4000 clients européens à sa dernière Inti@tive

Le 05/02/2007 à 0:00  
default-image-3077

Du 30 janvier au 2 février a eu lieu à Nice le salon “privé” Inti@tive de Schneider Electric, auquel ont participé environ 4.000 clients européens du groupe. Il s’agissait de la 12ème édition de cette manifestation, qui tourne sur tous les continents. Cette édition était surtout la première en France depuis l’arrivée de M. Tricoire aux commandes du groupe, et il se confirme donc qu’il n’y aura pas de remise en cause de la stratégie de communication mise en place par son prédécesseur M. Lachmann. On n’est donc sans doute pas prêt de revoir Schneider Electric sur un salon généraliste.
Comme les éditions précédentes, Inti@tive était organisée autour de multiples conférences (120 environ), de démonstrations (16) et, bien sûr, une exposition (sur 9.500 m2).
Pour la partie exposition, Schneider Electric avait choisi de faire passer des messages, écrits sur d’immenses panneaux, et de limiter au strict minimum les produits présentés. L’idée était de favoriser le dialogue avec les 300 experts du groupe présents, en y impliquant les partenaires de la société (qui sont aussi des offreurs de produits). Nous doutons fort que ces partenaires y aient trouvé leur compte, compte tenu du peu d’espace qui leur était alloué, de leur faible visibilité, voire de l’absence “d’intimité” (rien pour les isoler les uns des autres…).
Il y avait peu de nouveautés majeures. Seule annonce marquante (ou du moins mise en avant), le nouvel automate Modicon M340, qui vient s’insérer entre les gammes Quantum et Premium. Les automates de sécurité, que Schneider vient tout juste d’intégrer dans son portfolio (voir nos actus du mois de janvier), étaient bel et bien là (des futurs modèles Modicon étaient également présentés en avant première), sans être spécialement mis en avant… (Février 2007)
Quant aux messages à faire passer, un ressortait très nettement : l’efficacité énergétique. Le groupe a mis en place un vaste plan d’action visant à améliorer la qualité du courant électrique et à réaliser des économies sur la consommation. (Février 2007)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap