Schneider Electric se renforce encore dans les automatismes de bâtiment

Le 29/05/2006 à 0:00  
default-image-3077

L’arrivée de Jean-Pascal Tricoire à la tête de Schneider Electric n’aura pas entraîné de remise en cause de la politique de rachats ciblés menée ces dernières années par Henri Lachmann : le groupe vient en effet d’annoncer le rachat des activités d’Invensys Building Systems (d’Invensys, naturellement) en Amérique du Nord et en Asie. Ces activités représentent un chiffre d’affaires de 142 M$, pour un bénéfice opérationnel de 20 M$. Cette acquisition est le prolongement logique de l’acquisition des activités européennes d’IBS, faite en juillet 2005. Elle confirme l’intérêt de Schneider Electric pour le “Builiding Automation”, qu’elle avait déjà manifesté avec notamment le rachat de TAC en 2003.
Schneider Electric va débourser 296 M$ pour s’offrir 100 % du capital d’IBS. Elle estime qu’il lui faudra moins de trois ans pour atteindre le retour sur capitaux employés. (Mai 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap