Schneider Electric structure son offre pour le contrôle de procédés

Le 02/11/2011 à 0:00  
default-image-3077

Il y a quelques semaines à Munich, lors de sa manifestation Machines Now!, Schneider Electric avait présenté à ses clients européens son offre MachineStruxture qui s’adresse tout particulièrement aux constructeurs de machines. C’est cette fois à Nice que le groupe français a réuni la semaine dernière un peu plus de 400 clients européens opérants dans les domaines des industries de process. L’objectif de cet événement baptisé PlantStruxure Now! était de leur dévoiler sa stratégie et son offre en matière de contrôle et automatisation de procédés industriels. Cette manifestation, qui se tenait les 26 et 27 octobre, proposait des conférences plénières durant lesquels les cadres de Schneider Electric ont présenté leur vision du futur des automatismes de process et quelques applications phares, des conférences thématiques propres à des domaines d’activités spécifiques (mines et métallurgie, traitement de l’eau, agroalimentaire et  pétrochimie) et une exposition dont différents panneaux proposaient des solutions et les outils répondant à un besoin particulier disponible au sein de l’architecture PlantStruxure.  « PlantStruxure est un système de gestion des procédés industriels qui offre aux entreprises la possibilité dans un seul et même environnement, de gérer la production, d'analyser et d'exploiter les mesures d'énergie et les données de procédés pour une optimisation à tous les niveaux », explique Serge Catherineau, directeur marketing PlantStruxure. Cette architecture associe tous les produits : automates programmables, variateurs de vitesse, etc. à un système de pilotage global des machines et des ateliers. Elle est basée sur des architectures de testées, validées et documentées.

- 2 novembre 2011 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap