Selon Frost&Sullivan, le marché de l'instrumentation LXI progresse plus vite que celui du GPIB

Le 09/03/2009 à 0:00  
default-image-3077

Une récente étude  réalisée par Frost&Sullivan prévoit une progression du marché mondial de l’instrumentation LXI dans les prochaines années. Elle indique que ce marché des équipements de test et mesures électroniques conformes au standard LXI a généré 220 millions de dollars de ventes en 2007 ce qui représente une progression de 83,3% par rapport à 2006.
Selon l’étude, les ventes d’instruments conformes au standard LXI devraient encore progressées pour atteindre 650 millions de dollars d’ici 2012, ce qui correspond à une croissance moyenne annuelle de 24,2%. Parallèlement, le marché de l’instrumentation pilotée par la traditionnelle interface GPIB devrait seulement croître de 3 à 4%. Au vu de ces chiffres, on peut donc penser que peu à peu, le contrôle d’instrumentation via GPIB va petit à petit laisser sa place au LXI (Lan eXtensions for Instrumentation), qui repose sur la technologie Ethernet pour piloter un ou plusieurs instruments.

Depuis sa création en 2004, le mode de contrôle d’instruments par LXI restait quelque peu marginal. Il faut dire que l’offre d’appareils LXI était encore restreinte. Elle s’est depuis considérablement étoffée. Selon le Consortium LXI, elle regroupe aujourd’hui 730 instruments répartis dans 109 familles de produits.
(mars 2009)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap