Siemens cherche du renfort pour Profinet

Le 16/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

Helmut Gierse, Président de la division Automation&Drives de Siemens, invite ceux qui l’ont pas de solution solide en Ethernet industriel à considérer Profinet, le standard soutenu par la société allemande. M. Gierse indique qu’il a lui-même obtenu le ralliement des dirigeants de Phoenix Contact. Et il comprend mal que Schneider Electric ne veuille pas sauter le pas. " Le coût du ticket d’entrée pour réaliser un Ethernet industriel est élevé. Et on n’entre pas à l’Opéra avec le ticket du vestiaire", a expliqué tout en nuances M. Gierse, sous-entendant les limites de la solution ModbusTCP... Ces commentaires ont été réservés (en français) à quelques journalistes français participant à la conférence de presse annuelle, en avant première de la Foire de Hanovre. M. Gierse a surtout mis en évidence les performances de la division A&D. Avec 1,077 milliard d’euros, le résultat opérationnel a fait un bon spectaculaire en 2004et il représente désormais 12,2 % du chiffre d’affaires (qui atteint 8,829 milliards de dollars, en hausse de 5 % par rapport à 2003) : “La division A&D est devenue la plus profitable de toutes les divisions de Siemens”, a indiqué M. Gierse. (Mars 2005)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap