Siemens va construire la première centrale électrique de Poweo en France

Le 04/12/2006 à 0:00  
default-image-3077

La libéralisation du marché de l’électricité a conduit à l’émergence d’offreurs alternatifs à EDF. Poweo, le plus connu de tous, passe à la vitesse supérieure : après avoir démarré avec une activité de négoce, la société va construire sa première centrale électrique. Celle-ci sera située Pont-sur-Sandre (dans le nord) et il s’agira de la première centrale de type CCGT (cycle combiné à gaz); de plus, elle associera sur une même ligne d’arbre une turbine à gaz et une turbine à vapeur. Elle aura une capacité de 412 MW et pourra produire jusqu’à 2,5 TWh par an, l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 400.000 foyers, soit celle de près d’un million d’habitants. La mise en service est prévue pour fin janvier 2009.
Il s’agit donc d’un très gros projet dont la réalisation a été confiée à Siemens (et plus particulièrement à sa division Production, Transmission et Distribution d’énergie). Deux contrats d’un montant global de 260 millions d’euros ont été signés. Le premier porte sur la construction clés en mains de la centrale, le second sur les services de gestion et de maintenance.
Tout ceci n’est qu’un début. Le p.-d.g. de Poweo, Charles Beigbeder (le frère de l’“autre”), a annoncé que trois autres sites ont été sélectionnés à Beaucaire (Gard), Toul (Meurthe et Moselle) et au Havre (Seine Maritime) afin de porter la capacité de production à 3.400 MW à l’horizon 2012, dont 600 MW en énergies renouvelables. (Décembre 2006)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap