Automatiser Et Intégrer, Deux Leitmotive Au Sein Des Laboratoires

Le 01/09/2013 à 14:00  

L'essentiel

La communauté de l'instrumentation de laboratoire s'est réunie début juin à Paris, lors de la 10 e édition du salon Forum Labo & Biotech.

Malgré un contexte économique mitigé, ce fut l'occasion de découvrir les dernières innovations technologiques, dont l'une des grandes tendances est le développement de solutions analytiques automatisées.

Une autre tendance commune est l'intégration continue des produits pour les rendre plus compacts, plus polyvalents, etc.

Colonnes de chromatographie, solutions tampons, analyseurs thermiques, spectromètres par torche à plasma (ICP) couplés ou non à une spectrométrie de masse… Le monde de l'instrumentation de laboratoire n'est finalement pas si éloigné que cela de celui du process. A ceci près que les salons respectifs n'ont pas tout à fait la même envergure… Le monde du laboratoire s'est en effet réuni au début du mois de juin 2013 à Paris, à l'occasion de la 10 e édition de la manifestation bisannuelle Forum Labo & Biotech ( voir encadré page 36 ). Si le nombre de visiteurs est en recul (-5,7 % comparé à l'édition précédente, en 2010), ce ne sont quand même pas moins de 8 079 personnes qui ont fait le déplacement à Paris. Du côté des exposants, 320 sociétés, dont 120 nouvelles, ont fait le choix de venir exposer. Sans compter par ailleurs la bonne affluence au 10 e Congrès francophone SEP' 2013 sur les sciences séparatives et les couplages, pour la première fois organisé conjointement avec Forum Labo & Biotech, ainsi qu'aux Forums Expert et aux formations animées par dix exposants différents.

Derrière ces chiffres de fréquentation positifs, le Comité interprofessionnel des fournisseurs du laboratoire (CIFL), organisateur du salon, indique néanmoins que le marché français des équipements de laboratoire est globalement morose. Dans une étude réalisée en partenariat avec la société de conseil et d'aide à la décision en marketing stratégique Alcimed, le marché français du laboratoire a représenté en 2012 un montant de 1,8 milliard d'euros (hors diagnostic in vitro ) et devrait connaître un recul d'environ 0,8% par an pendant les deux années à venir. « Cette fragilisation serait due aux réductions de budget de ses deux principaux segments, à savoir la recherche académique et l'industrie pharmaceutique, sur les neuf identifiés par l'étude.Plusieurs segments de marché affichent toutefois une dynamique en termes de R&D et de contrôle, notamment liée à l'évolution de la règlementation et des normes », avance Christiane Turci, déléguée générale du CIFL.

Le couplage combustion et chromatographie ionique, qu'ont réalisé Analytik Jena et Metrohm, étend les possibilités d'application de la chromatographie ionique seule aux échantillons combustibles de tous types, notamment l'analyse simultanée du soufre et des différents composés halogénés dans diverses matrices.

Cédric lardière

Plus de 8 000 personnes et 320 fabricants et distributeurs ont participé à la 10 e édition de la manifestation bisannuelle Forum Labo & Biotech. Les grandes tendances dans le domaine de l'instrumentation de laboratoire s'articulent autour de l'automatisation des solutions analytiques et de l'intégration continue des produits pour les rendre plus compacts, plus polyvalents.

APFoucha

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap