Sony signe une étude sur le standard GigE Vision

Le 08/04/2008 à 0:00  
default-image-3077

La division Image Sensing Solutions de Sony Europe s'est associée à l'IPMS (Institute of Photonic Microsystems) du Fraunhofer Institute afin d'élaborer un rapport et un livre blanc sur la norme GigE Vision.
Cette étude souligne un certain nombre de lacunes du standard. Selon les auteurs, les systèmes GigE Vision ne peuvent pas offrir tous les avantages escomptés par les développeurs. Compte-tenu de la nature bas niveau de la norme, le matériel GigE Vision est difficile à intégrer et à optimiser. "L'absence de qualité de service (QoS) représente un inconvénient majeur dans le traitement des données en temps réel, souligne Arnaud Destruels, responsable marketing chez Sony ISS. Autre point tout aussi important : GigE Vision est pénalisé par l’absence de fonctionnalités API de haut niveau. Cela porte non seulement préjudice à l’interfonctionnement, mais signifie également que les intégrateurs devront procéder à un réglage précis des paramètres de bas niveau pour obtenir des résultats acceptables".
La norme offre bien sûr de nombreux avantages (notamment en termes de câblage, de débit de données et de coûts) mais elle devra encore évoluer si elle souhaite tenir un jour ses promesses. C'est du moins ce qui ressort du livre blanc, qui est disponible auprès de la division ISS de Sony. Pour en télécharger une copie, cliquez ici. (avril 2008)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap