Supervision : alliance stratégique entre Schneider Electric et Citect

Le 17/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

En matière de supervision de process et de MES (logiciels d’exécution de la production), Schneider Electric a décidé de s’appuyer sur des partenaires spécialisés plutôt que de développer une offre "propriétaire" comme le font ses principaux concurrents (Siemens, Rockwell Automation, GE Fanuc, etc.). En France, elle s’appuie notamment sur Arc Informatique, Areal et Ordinal Technologies.
Le groupe vient de conclure un accord de partenariat stratégique avec l’Australien Citect. Cette coopération est surtout destinée au marché australien et aux applications en métallurgie, dans les mines, l’agro-alimentaire et les "utilities" (toute la gestion des fluides nécessaire au fonctionnement d’une usine ou d’un bâtiment).
Cet accord débouche notamment sur la création d’un produit (Unity FastLinx) qui facilite l’intégration du logiciel de Citect avec l’atelier logiciel Unity annoncé récemment par Schneider Electric. Ce produit intéressera évidemment IP Systèmes, le représentant de Citect en France. (Février 2005)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap